Actions et Activités

Actions Les actions menées par Un Monde Avenir se sont appuyées sur trois points essentiels qui constituent le leitmotiv de ses activités. Ces axes clés sont :-...

Cérémonie du SCHOLARSHIP 2017

L'ONG un monde avenir fidèle à sa tradition depuis plus d'une décénie a organisé le vendredi 25 août 2017

Visite du Consul des Etats Unis d'Amérique, au...

PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES : DECLARATION DE L’ONG...

Le 13 juin 2018, le président de la République Paul Biya a envoyé une correspondance au président du Senat, dans...
Read more

ELECTIONS SENATORIALES DU 25 MARS 2018 : DECLARATION DE...

Le 07 Février 2018, le Président de la République du Cameroun, a signé le décret n° 2018/103 du 07 Février 2018...
Read more

Compétition : Et de trois pour les Prix jeunesse...

L’appel à candidature du concours qui célèbre l’innovation de la jeunesse a été lancé.  La...
Read more

La jeunesse africaine réclame un siège à la table...

Une nouvelle vague balaie l’Afrique, et les élections sur le continent amènent un leadership plus jeune...
Read more

ONG UN MONDE AVENIR RECRUTE : Appel à manifestation...

Dans le cadre du projet Programme D’Encadrement des Jeunes à la Démocratie et participation politique des jeunes,...
Read more

Crise Anglophone: Le cri de détresse des Evêques

L'autorité religieuse vient une fois de tirer la sonnette d'alarme sur l’insécurité qui règne dans la partie...
Read more
Load More
L’appel est d’Un Monde Avenir. L’organisation de la société civile a, au cours de son assemblée générale, martelé l’importance d’un dialogue national.
«Un Monde Avenir dont la vocation est de contribuer au renforcement  du bien être des Camerounais à travers le contrôle citoyen de l’action publique ne peut rester indifférent  au regard de  l’attitude des pouvoirs publics teintée d’indifférence et d’insouciance  face à la spirale de la souffrance d’un peuple», ponctue cette organisation de la société civile camerounaise. La situation socio-sécuritaire du pays inquiète  Un Monde Avenir, 1MA. Raison pour laquelle les travaux de sa onzième assemblée générale, tenue ce samedi 3 mars 2018, se sont plus cantonnés autour de la question. 1MA plaide, au même titre que d’autres acteurs sociaux, pour le dialogue. «Toute cette situation tragique est induite en amont par l’inconséquence de la gouvernance actuelle du pays, entrainant en aval une profonde instabilité sociale ; et un effondrement du système économique national qui aggrave la pauvreté déjà  insoutenable des populations. A cette problématique cruciale, le gouvernement semble ne pouvoir répondre que par le refus absolu de tout dialogue et par le mépris à l’égard de la nation.»
«Un Monde Avenir appelle par conséquent les Citoyens et les organisations pro démocratiques à se mobiliser davantage dans l’unité afin de préserver les rares acquis démocratiques (liberté d’expression, liberté d’association et de réunions publiques, liberté de manifestation pacifique, liberté syndicale, etc.) des années 1990/2000 systématiquement remis en cause sous divers prétextes politico partisans», lit-on dans le communiqué qui a sanctionné les travaux. Pour l’année en cours, l’Osc projette travailler d’avantage sur la préservation des acquis démocratiques. Les jeunes sont concernés au premier chef. Normal, puisque l’un des défis que s’est donné 1MA est l’amélioration de la participation des jeunes au jeu démocratique. On se rappelle d’ailleurs que l’organisation a mené en 2017 et début 2018 une vaste caravane de mobilisation citoyenne à travers le Rap, dans les arrondissements de Douala.  Sur les podiums, les jeunes présentaient des textes engagés à un public et un jury mené par le Général Valsero.
Simo –Suivre, informer, et mobiliser les jeunes- a lui aussi vu le jour en 2017. Ce projet vise à interpeller les autorités sur les dysfonctionnements du Code électoral, mobiliser les jeunes pour leur participation massive aux échéances électorales de 2018. Un Code électoral alternatif est né de ce projet. Toujours au rang des réalisations, 1MA a octroyé une bourse à vingt-et-un enfants en septembre dernier. Il y a eu des formations de renforcement de capacités des médias, acteurs de la société et partis politiques sur la démocratie participative… 2018 sera toute aussi une année charnière pour Un Monde Avenir. Reste à souhaiter que le budget prévisionnel voté pour l’exercice 2018 soit rassemblé.
Valgadine TONGA