Actions et Activités

Actions Les actions menées par Un Monde Avenir se sont appuyées sur trois points essentiels qui constituent le leitmotiv de ses activités. Ces axes clés sont :-...

Cérémonie du SCHOLARSHIP 2017

L'ONG un monde avenir fidèle à sa tradition depuis plus d'une décénie a organisé le vendredi 25 août 2017

Visite du Consul des Etats Unis d'Amérique, au...

COMMUNICATION DE L’ONG UN MONDE AVENIR SUITE A LA...

Depuis le samedi 14 juillet 2018, des images et des vidéos circulent sur les réseaux sociaux, montrant des citoyens...
Read more

APPEL A PROPOSITION DE PROJETS

Bonjour Citoyen(ne)s, Trouvez ci-joint, l'appel à proposition. elle vise à soutenir financièrement les...
Read more

CRISE ANGLOPHONE : ÉRIC CHINJE ÉCRIT AU PRÉSIDENT DE LA...

Ancien journaliste à la télévision nationale, il fait partie de ceux qui dans ce média d'État étaient plus...
Read more

PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES : DECLARATION DE L’ONG...

Le 13 juin 2018, le président de la République Paul Biya a envoyé une correspondance au président du Senat, dans...
Read more

ELECTIONS SENATORIALES DU 25 MARS 2018 : DECLARATION DE...

Le 07 Février 2018, le Président de la République du Cameroun, a signé le décret n° 2018/103 du 07 Février 2018...
Read more
Load More

Global Forum on Migration and Development (GFMD) MAROC 2018
Renforcer la coopération internationale en matière migratoire et la gouvernance des migrations en vue de l’adoption d’un « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » 
Réunis en deux jours d'atelier au bureau de CNDH de Yacoub El Mansour à Rabat,ces experts,chercheurs et militants en migration venant presque de quatre coin de l'Afrique veulent parler en une seul voix lors du sommet de G.M.F.D qui se tiendra au Maroc en Décembre 2018:
"Quelle est la partition de l'Afrique pour ne pas être juste figurante dans ce Forum qui est à sa onzième éditions,"a martelé EMEKA Xris Obienzu représentant de GMFD zone Afrique;dans son allocution;
Jusqu’à présent, notre réponse au phénomène mondial de la migration a trop souvent manqué de cohérence. Les parties intéressées sont nombreuses mais leur concertation est insuffisante. Nous prêtons trop d’attention aux problèmes, et pas assez aux solutions.insiste t-il.
Philippe NANGA,éducateur aux droits humains et président du ONG un Monde Avenir pour sa part,"Si, depuis peu, nous sommes sans doute mieux à même de répondre aux besoins immédiats, nous avons néanmoins du mal à formuler une vision globale et à long terme en matière de mobilité humaine"
Il est vrai que les politiques de migration relèvent de la souveraineté des Etats. Mais, il est, aussi, important de noter que ces politiques doivent être basée sur une approche participative où la société civile a une place qui l’aide à jouer sa partition,car 80% de la migrations des Africains est d'abord inter-Africain .
Professeur Abdelfattah EZZINE rapporteur de ces deux jours d'atelier,pour sa part dit:"le prochain GFMD2018 à Marrakech qui devra être, pour nous, un moment-phare où nous comptons faire entendre aussi bien la voix de la société civile africaine que la voix africaine non seulement à travers l’accompagnement de ce processus mais aussi par l’élaboration d’une vision africaine partagée autour du couple Migration-développement et toutes les formes de sa manifestation
Les participants ont fait part de recommandations pour développer la cohérence entre les différents niveaux de gouvernance des migrations, pour promouvoir les mécanismes de coopération en matière de migration et pour identifier des éléments concrets pour la création d’un cadre Africain en particulier ;et Mondial en général de la migration.
J.H.Y