Actions et Activités

Actions Les actions menées par Un Monde Avenir se sont appuyées sur trois points essentiels qui constituent le leitmotiv de ses activités. Ces axes clés sont :-...

Cérémonie du SCHOLARSHIP 2017

L'ONG un monde avenir fidèle à sa tradition depuis plus d'une décénie a organisé le vendredi 25 août 2017

Visite du Consul des Etats Unis d'Amérique, au...

Crise Anglophone: Le cri de détresse des Evêques

L'autorité religieuse vient une fois de tirer la sonnette d'alarme sur l’insécurité qui règne dans la partie...
Read more

Elections municipales en Tunisie: le combat des Ong contre...

Face aux sentiments de déception, de désespoir, de colère…qui rongent les Tunisiens, le divorce avec la...
Read more

Madagascar : la Haute cour constitutionnelle annule une...

La Haute cour constitutionnelle malgache a annulé une partie des nouvelles lois électorales à l'origine des...
Read more

Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2018...

Depuis 1993, année de la création de la Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale...
Read more

PROGRAMME D'ENCADREMENT DES JEUNES A LA DEMOCRATIE ET...

Le projet PEJED[1]et Participation Politique des Jeunes vient renforcer les initiatives d’Un Monde...
Read more

ATELIER DE FORMATION DES OBSERVATEURS ELECTORAUX

L’ONG Un Monde Avenir et ses partenaires associatifs Zenu Network et Reach Out ont initié...
Read more
Load More
Le 30 Septembre dernier, dans le cadre du projet InCReD (Initiative Citoyenne pour le Renforcement de la Démocratie) s'est tenue la réunion semestrielle des animateurs de proximité de la région du Littoral, avec l’équipe du projet au siège de l’ONG Un Monde Avenir. Cette réunion avait pour but de faire le bilan des activités d’accompagnement et de suivi du processus électoral pendant les six (06) derniers mois sur le terrain auprès des populations. Le point culminant de cette réunion a été l'évaluation de l'action des animateurs auprès des populations. le tableau ci-après en donne illustration en terme de sensibilisation.
Tableau récapitulatif concernant les personnes sensibilisées au cours des six (06) mois:
 
Mois Nombre de personnes sensibilisées
Avril 1280
Mai 1333
Juin 1487
Juillet 1318
Août 1374
Septembre 802
Total 7594
Sur l'ensemble des 6 mois, les animateurs ont touchés de manière directe, 7594 personnes qui ont acceptées de décliner leur identité lors de la sensibilisation, et plus de 5000 autres qui ont été sensibilisées mais non identifiées. De manière générale, l'action de sensibilisation sur les processus électoraux et l'accompagnement des populations pour les inscriptions sur les listes électorales, a permis de toucher plus de 12500 personnes dans la région du Littoral.
De manière globale, nous pouvons dire que l'objectif sur le plan quantitatif, a été atteint à un peu plus de 75%. Cet objectif était de toucher au moins 10 000 personnes sensibilisées et accompagnées, sur les processus électoraux dans la région du Littoral.
Cela peut se justifier par plusieurs raisons, dues aux difficultés rencontrées dans les département sur le terrain, à savoir:
Département de la Sanaga Maritime:
-L’hostilité des populations. Car, c’est une zone qui est contrôlée par les élites du Rassemblement démocratique du Peuple Camerounais (RDPC).
-Le problème d’enclavement. Car, les voies de communication sont difficiles. Et les moyens de transport sont très limités.
- Le désistement des animatrices de la ville de Pouma.
Département du Nkam:
-L’hostilité des populations.
- L’affinité élective pratiquée dans cette zone, est telle que les populations s’identifient à leurs élites.
Au vue de ces difficultés, l'analyse faite est celle selon laquelle, le désintérêt pour la politique reste la raison principale de la non inscription sur les listes électorales; et le défaut de la carte national d’identité reste aussi un handicap.
Malgré ces difficultés, le projets a connu néanmoins des appréciations dans les départements du Wouri et du Moungo, de la part de leurs populations. Celles-ci ont loué l'initiative, et ont demandé qu'elle soit pérenne.
D'après le coordinateur de l'ONG Un Monde Avenir, Philippe NANGA, ceci n'est que la première étape des missions des animateurs de proximités. Ils a invité ceux-ci à plus de solidarité, d'engagement et leurs a réitéré que l'ONG milite pour un développement social, et lutte contre toute forme d'injustice sociale.
La réunion de ce jour pris fin sur quelques recommandations formulées par les animateurs:
     ü  Fournir si possible des supports de communication porteurs des messages de sensibilisation (flyers, dépliants etc…)
     ü  Renouveler au 3 mois les T Shirts.
     ü  Les agents doivent faire preuve de plus de discipline dans le rendu des rapports.
     ü Le remplacement des animateurs démissionnaires.