Actions et Activités

Actions Les actions menées par Un Monde Avenir se sont appuyées sur trois points essentiels qui constituent le leitmotiv de ses activités. Ces axes clés sont :-...

Cérémonie du SCHOLARSHIP 2017

L'ONG un monde avenir fidèle à sa tradition depuis plus d'une décénie a organisé le vendredi 25 août 2017

Visite du Consul des Etats Unis d'Amérique, au...

SEMAINE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE : Appel à la...

FORUM JEUNE ET CITOYEN!   Fort du contexte électoral dans lequel se situe le Cameroun, l’ONG Un...
Read more

Journée internationale de la Jeunesse: "FORUM JEUNE ET...

Comment obtenir une participation massive des jeunes à l’élection présidentielle de 2018 ? Le forum Jeune...
Read more

Communication de l’ONG Un Monde Avenir sur les violations...

Monde Avenir sur les violations récurrentes des libertés publiques. Le 20 juillet 2018, les militants du parti...
Read more

Santé : Les infrastructures malades dans le Littoral

Une enquête en cours menée dans les hôpitaux publics, sous la coordination de l’Ong Un Monde Avenir révèle à...
Read more

COMMUNICATION DE L’ONG UN MONDE AVENIR SUITE A LA...

Depuis le samedi 14 juillet 2018, des images et des vidéos circulent sur les réseaux sociaux, montrant des citoyens...
Read more
Load More

 

Ils ont profité de la caravane de mobilisation citoyenne organisée par l’ONG Un Monde Avenir pour signifier leur colère.

 

Si des observateurs ont longtemps soutenu que la jeunesse camerounaise est inconsciente, il faut désormais émettre un bémol. La caravane de mobilisation citoyenne organisée par l’ONG Un Monde Avenir a fait découvrir un autre visage de la jeunesse. Après la première étape du 19 août 2017 à Douala 1er, c’était au tour de l’arrondissement de Douala 3ème le jeudi 24 août. Le public était au rendez-vous au stade de Lobgaba. Les rappeurs en herbe étaient gonflés à bloc.

Leurs textes étaient le reflet de leur ras-le-bol de la manière dont leur pays est géré.

«J’appelle les jeunes à s’unir pour former un bloc, j’appelle les jeunes à voter pour changer d’époque, j’appelle les jeunes à voter pour leur avenir» chante un candidat. Les textes sont une invite à la paix, la démocratie, l’interpellation des jeunes au devoir de vote. «Ne pisse pas dans ton froc, lève-toi et vote. L’avenir du Cameroun c’est toi et moi », martèle en boucle un candidat dans sa prestation.

«Ils se prennent la tête parce qu’ils ont le pouvoir. Ils oublient que le peuple saigne dans le noir», rajoute un autre. Des messages poignants pour séduire le jury, et surtout Général Valsero, porte-étendard de la caravane.

«Je suis jeune, je suis fort. Mon avenir est entre mes mains, il faut que je m'en sorte ». C’est la trame du message distillé par le rappeur réputé pour ses textes impavides. «Vas voter. Ton bulletin de vote est une arme. Ne l’oublie jamais », reprenait Valsero et le rappeur Nernos (membre du jury) devant un public en liesse. Chez les compétiteurs, on croise les doigts pour faire partie des élus du jury. Son choix repose sur le message, la prestation scénique et le vote du public. Mbida Nama Jean, Tawokam Paulin, Moumbe Alexandre sont les trois gagnants de la compétition. A côté des lots, ils intègrent directement l’Académie du rap du Général Valsero.

En bref…

Les trois gagnants de la compétition du 26 août à Douala 4ème à Bonabéri sont : Mbock jean, Gael Enone et le groupe Fomex. L’étape de Douala 4ème met un terme à la caravane de mobilisation citoyenne de l’ONG Un Monde Avenir pour la 1ère partie. L’objectif était de «pousser les jeunes à s’engager, à s’intéresser à la politique. Le Rap c’est le moyen que nous avons choisi parce qu’il est aimé par les jeunes. C’est le moyen par excellent pour passer le message aux jeunes. Les jeunes ont l’habitude de dire qu’ils ne font pas la politique, pourtant tout ce qu’on fait est politique. Il y a la politique à travers la nourriture qu’on mange. On fait la politique sans s’en rendre compte» soutient Makouet Aïchetou, animatrice de terrain à l’ONG Un Monde Avenir.

Rendez-vous pris pour Janvier 2018 pour la 2ème partie de cette 1ère édition.